Les nouvelles tendances dans le secteur des TIC

La réunion récente à haut niveau organisée par l'UIT sur les nouvelles tendances dans le secteur des TIC et plus particulièrement le changement climatique et la cybersécurité

a réuni aux côtés des Présidents du Burkina Faso et du Rwanda un certain nombre de ministres, de régulateurs et de chefs de secrétariat d'institutions des Nations Unies. Dans son allocution, le Secrétaire général de l'Organisation des Nations Unies, S. E. M. Ban Ki-moon, a félicité l'UIT pour sa résolution à "connecter le monde".

Appréciant le travail déployé par l'Union, qui s'efforce de faire du secteur des TIC un secteur neutre sur le plan climatique, le Secrétaire général a déclaré, "Le changement climatique est le grand problème de notre époque. Les efforts que vous déployez pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, élaborer des normes et utiliser des systèmes relevant du "cyberenvironnement" peuvent aider le monde à passer plus rapidement à une économie à empreinte carbone réduite". Pour le Secrétaire général de l'UIT, S. E. M. Hamadoun Touré, "Le changement climatique est une grave préoccupation pour toute l'humanité". Les TIC, élément catalyseur du changement

"L'UIT est prête à changer le monde!", a déclaré S. E. M. Blaise Compaoré, Président du Burkina Faso, ajoutant que les technologies de l'information et de la communication offrent d'énormes possibilités d'atténuer les effets du changement climatique et de réduire les émissions de gaz à effet de serre, en recourant par exemple aux systèmes évolués de téléconférence et au télétravail, extrêmement efficaces sur le plan de la consommation d'énergie. "L'utilisation rationnelle des TIC au service du développement économique, social et environnemental passe par le transfert des technologies et l'adoption de politiques et de programmes visant à aider les pays en développement, en particulier en Afrique, à réduire la fracture numérique" a déclaré le Président Compaoré.

Pour citer de nouveau S. E. M. Hamadoun Touré, Secrétaire général de l'UIT, s'adressant à une conférence de presse, aux côtés du Président du Burkina Faso et du Président du Rwanda, "nous avons ici des chefs d'Etat qui n'ont pas peur d'imaginer - et qui osent voir grand". Au sujet du rôle d'agent catalyseur des TIC dans la concrétisation des objectifs de développement, S. E. M. Paul Kagame, Président du Rwanda, a affirmé quant à lui: "Le rôle fondamental des TIC dans le développement est indubitable. Et c'est pour cette raison que nous avons eu grand plaisir à accueillir avec l'UIT le tout premier Sommet Connecter l'Afrique en octobre 2007.

Les TIC sont un secteur d'activité à part entière, et l'orateur était convaincu que "les Objectifs du Millénaire pour le développement seraient atteints dans les délais". Sur la cybersécurité, le Président du Rwanda a déclaré "le cyberespace, où la notion de frontière n'existe pas, fait de l'Internet un puissant moyen de diffusion et d'approfondissement des connaissances, et d'innovation, mais c'est aussi dans le monde entier qu'il expose les utilisateurs à la cybercriminalité".

Et le Président du Rwanda de préciser sa pensée en appelant l'attention sur la nécessité de renforcer la cybersécurité et la protection de l'enfance en ligne: "Nous devons nous fonder sur les données d'expérience positives obtenues avec les modèles existants pour susciter une sensibilisation mondiale et élaborer à l'intention des gouvernements, des éducateurs et des parents des outils pratiques susceptibles de minimiser les risques courus par la jeunesse. Les jeunes gens adoptent tout naturellement les nouvelles technologies avec enthousiasme, et ils sont nombreux à naviguer sur le web et à chatter, à communiquer et à consulter des informations et des données de tous types - dont certaines sont dangereuses pour eux. Et c'est pour cette raison que la protection des enfants et des jeunes doit être le point de départ de tous les efforts déployés pour sécuriser l'environnement Le Secrétaire général de l'UIT, S. E. M. Hamadoun Touré en ligne".

twn Are you sure that you want to switch to desktop version?